L’orientation au coeur d’une conférence

Dans le cadre des temps forts sur l’orientation, ce lundi 15 novembre, les parents des élèves des niveaux 3ème et 2nde ont été conviés à assister à une première conférence animée par Pierre Montfraix, enseignant et formateur au CEPEC. 

L’occasion de rappeler le rôle principal des parents dans le parcours de réflexion d’orientation de leur enfant mais aussi l’importance de favoriser les rencontres avec d’autres adultes qui permettront peut-être à ce jeune de révéler ses besoins, ses envies, ses rêves.

Il est capital de ne pas conseiller mais bien d’accompagner chaque jeune dans son parcours de réflexion. 

Il faut être à l’écoute, attentif aux aspirations de son enfant.En effet, pour se construire l’adolescent doit pouvoir se sentir libre d’exprimer ses envies, ses goûts, ses difficultés sans se sentir jugé ou sans ressentir de pression à suivre la voie qu’on imaginerait bien pour lui. 

Il faut ainsi éviter de dire « ce projet est impossible “ou “ce projet n’est pas pour toi” mais il est plus constructif de l’amener à le responsabiliser dans ses recherches, l’analyse de ses résultats, ou l’inviter à se rendre compte de la réalité d’une formation, d’une profession en favorisant la visite de formation ou en réalisant des stages. 

Il est indispensable donc d’établir une relation de confiance avec les adultes qu’ils côtoiera sur son chemin. 

Enfin, M.Montfraix a présenté les nombreuses possibilités de poursuites d’études et les différentes passerelles dans notre système éducatif. L’orientation est rarement linéaire et de nombreux parcours permettent à chacun de réaliser ses objectifs sans avoir les mêmes aptitudes, les mêmes besoins. 

Par ailleurs, de nombreux outils d’aide à l’orientation ont été montrés pour aider les jeunes à avoir davantage de lisibilité sur le choix des spécialités comme le site HORIZON21 ( bientôt actualisé 22) et PARCOURSUP pour découvrir les attendus des établissements supérieurs. 

Cette rencontre a été riche d’informations. Elle a permis de rassurer les parents, de les informer des dernières réformes du système et des outils pratiques pour mieux accompagner son enfant. 

Certes, c’est une étape anxiogène pour le jeune et sa famille mais c’est un cheminement obligatoire et nécessaire qui peut se vivre dans la sérénité quand tous les acteurs (institution scolaire-parents-professionnels…) échangent ensemble de façon positive et accompagnent chacun avec une vision optimiste et un esprit d’ouverture.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
+ d'actualités
Demande de renseignement - L’orientation au coeur d’une conférence