Point d’Ă©tape : la croissance de nos blobs đŸ§«

En collaboration avec le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), le Centre national d’études spatiales (CNES) propose Ă  des Ă©lĂšves de conduire des expĂ©riences avec une crĂ©ature nommĂ©e « blob Â». Mais kĂ©sako ? Cet organisme unicellulaire, souvent jaune orangĂ© et visqueux, ni animal, ni vĂ©gĂ©tal, passionne les scientifiques depuis de nombreuses annĂ©es, notamment pour ses capacitĂ©s inĂ©dites. Sans cerveau, le blob sait Ă©valuer les dangers, se mouvoir dans un environnement hostile et possĂšde mĂȘme des pouvoirs surnaturels : il peut se rĂ©gĂ©nĂ©rer et lutter contre les effets du temps. Thomas Pesquet, lors de son sĂ©jour dans l’espace, a eu l’occasion de rĂ©aliser des expĂ©riences sur cette crĂ©ature dans le cadre de cette expĂ©rimentation inĂ©dite !

Nos 4 blobs se portent Ă  merveille, ils ne cessent de nous surprendre.

L’Institution Robin s’est portĂ©e candidate, permettant aux Ă©lĂšves en classe de 6ᔉ de s’essayer Ă  la culture du blob comme Ă  la dĂ©marche scientifique : problĂ©matiser, Ă©mettre des hypothĂšses, concevoir un protocole puis le mettre en place, prĂ©senter les rĂ©sultats et les analyser. Nos laborantins en herbes ont ainsi rĂ©ceptionnĂ©s 4 blobs en dĂ©but d’annĂ©e scolaire, avec des consignes et expĂ©riences prĂ©cises Ă  conduire sur deux blobs distincts.

Aujourd’hui, prĂšs de quatre mois se sont Ă©coulĂ©s depuis leur mise en culture et nos blobs sont plus en forme que jamais. Leur croissance se poursuit et les Ă©lĂšves peuvent constater les propriĂ©tĂ©s uniques qui les caractĂ©risent. À bientĂŽt pour un nouveau point relatif Ă  ces passionnantes crĂ©atures.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
+ d'actualités
Demande de renseignement - Point d’Ă©tape : la croissance de nos blobs đŸ§«